X
A+
A
A-

septembre 2020


Saarland Artenreich –
Nouveaux paysages fleuris avec LEG Saar et l’Association des chasseurs

(Video en allemand)

En Sarre, de nouveaux paysages fleuris ont été créés cet été sur plus de 40 hectares, offrant abri et nourriture à de nombreuses espèces animales menacées. La Société de développement de la Sarre, Landesentwicklungsgesellschaft LEG Saar, et l’association Vereinigung der Jäger des Saarlandes (VJS), ainsi que de nombreuses communes sarroises, ont pris soin de cela: dans toute la Sarre, ils ont semé une graine régionale spéciale de 60 fleurs et herbes différentes sur une surface de la taille de plus de 50 terrains de football – et ont ainsi apporté une contribution significative à la préservation de la biodiversité en Sarre. Le jeudi 27 août, les acteurs ont présenté leur projet au public sur la zone fleurie de la Gimbweiler Straße près de Nohfelden-Wolfersweiler.

 

NOUVEAUX HABITATS POUR DES ESPÈCES ANIMALES MENACÉES EN SARRE

Pour LEG Saar, la préservation et le développement de la biodiversité sont des éléments importants du développement régional de la Sarre. Plus précisément, cela signifie le semis généreux de semences spéciales conçues pour la diversité, créant de nouveaux paysages fleuris avec une grande variété de plantes qui fournissent un abri et de la nourriture à de nombreuses espèces animales: cela inclut beaucoup de types d’insectes, tels que l’abeille sauvage indigène et les papillons, mais aussi la perdrix, le faisan, le lapin et diverses espèces d’oiseaux, comme l’alouette des champs.

 

>> WWW.SAARLAND-ARTENREICH.DE  –  LE PROJET

En collaboration avec des chasseurs de la région et des communes, des zones particulièrement adaptées à la création de paysages fleuris riches en insectes sont identifiées. LEG Saar met gratuitement à la disposition des propriétaires fonciers un mélange spécial de semences régionales. En contrepartie, ceux-ci s’engagent à semer et donc à abandonner leur terrain pour les années à venir.

Les semences se composent d’environ 60 plantes régionales différentes: des espèces de fleurs sauvages telles que la mauve musquée, le bleuet et l’achillée, ainsi que des plantes cultivées, comme le trèfle rouge, la vesce et le tournesol en font partie. Elles sont tous adaptées aux conditions climatiques et aux besoins des espèces animales et d’insectes indigènes.

LEG Saar a obtenu les semences de la société d’intégration Haseler Mühle près de Neunkirchen. La filiale de Neue Arbeit Saar gGmbH s’occupe de la culture et de la vente de semences locales. Le moulin offre aux personnes handicapées et non handicapées un emploi permanent et régulier sur le marché du travail primaire. >> www.haseler-muehle.de

Outre LEG Saar et VJS, les communes ont apporté une contribution significative à la réalisation du projet commun en fournissant des terrains.
Dans les années à venir, les participants au projet souhaitent transférer leur engagement à d’autres communes de la Sarre afin de sensibiliser au thème important de la biodiversité et d’élargir encore la contribution existante à la création d’un paysage culturel durable et riche en espèces.


CITATIONS

Roland Theis, Secrétaire d’État et Président du Conseil de Surveillance de LEG Saar: «En tant qu’entreprise publique, il nous appartient de promouvoir durablement le développement de notre pays. Nous le faisons en collaboration avec les communes. Outre des projets économiques tels que le parc de vacances Bostalsee ou la station thermale à Rilchingen, ce modèle de développement régional durable implique également la durabilité écologique pour nous. C’est pourquoi nous voulons apporter notre contribution à un paysage culturel riche en espèces en Sarre. »

Valentin Holzer, Gérant de LEG Saar: «L’un de nos objectifs est de sensibiliser le public au sujet de la biodiversité. Après tout, c’est une composante essentielle du développement de notre pays. C´est pourquoi la promotion d’habitats pour les espèces animales menacées est à la fois une préoccupation importante et une tâche pour nous. Avec les communes, les associations de soutien et les agriculteurs de la Sarre, nous voulons être des pionniers dans la création d’un paysage culturel riche en insectes et important pour la biodiversité. »

Josef Schneider, maître chasseur national: «La chasse est un bien culturel qui s’est développé historiquement au cours de milliers d’années. Aujourd’hui, la chasse ne signifie pas seulement d’obtenir un aliment sain et de haute qualité. La chasse est avant tout au service de la conservation de la nature et répond ainsi à une exigence sociale importante de notre temps. Il est donc essentiel pour nous d’initier et de soutenir des projets de protection des espèces tels que le projet ‚Saarland Artenreich’ avec LEG Saar. »

Udo Recktenwald, administrateur du district: «Les paysages fleuris riches en insectes préservent et améliorent la biodiversité des plantes et des insectes indigènes. En printemps 2019, nous avons déjà réalisé le projet ‚Der Kreis St. Wendel blüht auf‘ avec beaucoup de succès dans le district de St. Wendel. Jusqu’à présent, près de huit cents participants pour un total de 32 500 mètres carrés de surface fleurie ont pris part à la campagne. »

Andreas Veit, maire de la commune de Nohfelden: «La commune de Nohfelden est activement engagée dans l’Agenda 2030 des Nations Unies et donc aussi envers les 17 objectifs de développement durable qui y sont contenus. La promotion de la biodiversité en est un élément important et nous sommes heureux de pouvoir apporter une contribution précieuse à la biodiversité en coopération avec LEG Saar par la zone fleurie de Wolfersweiler.


POUR UN DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL DURABLE

LEG Saar est le partenaire des communes au sein de la Strukturholding Saar, filiale détenue à 100% par le Land de Sarre. En tant qu’entreprise publique, nous travaillons avec les communes au développement infrastructurel et économique de notre pays, réaménageons les centres-villes et créons des espaces de vie et des emplois pour les habitants de notre pays. Nous attachons une grande importance à la durabilité écologique afin d’assurer la préservation de notre flore et de notre faune variées et magnifiques pour les générations futures. >> www.leg-saar.de


FAUNE SAUVAGE ET NATURE – LA PASSION DES CHASSEURS

L’association Vereinigung der Jäger des Saarlandes (VJS), fondée en 1948, s’engage activement en faveur des intérêts de toutes les plantes et animaux sauvages ainsi que leur habitat et soutient les autorités publiques dans la protection de la nature et des animaux. Elle est également membre fondateur de la Naturlandstiftung Saar. La VJS, basée à Saarwellingen, assure le maintien et la promotion de la chasse ainsi que la formation des chasseurs et des gardes-chasse. Elle s’occupe d‘environ 3 400 membres. >> www.saarjaeger.de

>> WWW.SAARLAND-ARTENREICH.DE